LES CHAMPS LIBRES  Expositions    TemporairesPartager la pageImprimer la page

Temporaires

À VENIR

Reverse of volume, de Yasuaki Onishi

Du 04 au 30 octobre 2016

Salle Anita Conti

L’envers du volume : un paysage dessiné par le vide, une empreinte qui devient à son tour une présence...

Cette installation monumentale de l’artiste japonais Yasuaki Onishi, réalisée à partir des matériaux les plus simples (une membrane plastique, des coulures de colle noire…), dessine un paysage inversé que le visiteur peut appréhender depuis des points de vue variés, jusqu’à la perte de repères : paysage montagneux ou cavité rocheuse, présence massive ou trace évanescente…

En partenariat avec l’association Electroni[k], dans le cadre du festival Maintenant.

N.Baker

Bretagne express

Du 20 octobre 2016 au 27 août 2017

Musée de Bretagne - niveau 2

Il était une fois dans l’Ouest une histoire d’hommes et de machines... Depuis le milieu du 19e siècle, on n’en finit pas de raconter l’épopée des trains à travers le voyage du temps.

L’histoire des chemins de fer ne se résume pas à une histoire politique, technique ou économique. Elle est le fruit d’une alchimie qui associe l’histoire sociale, celle des mentalités et le poids non négligeable de l’imaginaire.

L’exposition Bretagne express explore un sujet inédit en Bretagne, dévoilant collections privées et publiques sur le thème du train. Elle a vocation à retracer l’histoire des chemins de fer en Bretagne, depuis l’arrivée du train en gare de Nantes en 1851 jusqu’à celle du TGV en gare de Rennes en 1989 et, au-delà, dans un questionnement plus général sur les notions de temps, de vitesse, de service public, etc.

Illustration et conception : François Cshuiten, Laurent Durieux et Jack Durieux

LE FAUX BOURDON, DE MARTIN LE CHEVALLIER

Du 22 novembre 2016 au 22 janvier 2017

Salle Anita Conti

"L’installation vidéo Le faux bourdon tire son titre du nom de l’abeille mâle, cet insecte dont le rôle principal est la fécondation des jeunes reines durant l’été. S’il féconde, il meurt peu après. S’il survit à l’été, les abeilles cessent de l’alimenter, le rejettent de la ruche et le laissent mourir. C’est un mâle conçu pour être perdu.

En anglais, faux bourdon se dit « drone »."

Martin Le Chevallier

Né en mai 68, Martin Le Chevallier est plasticien. Son travail (installations, vidéos, films, etc.) porte un regard critique sur les idéologies et les mythes contemporains.

Google Earth - Image @ 2016 CNES / Astrium

Horaires


  • de 12h* à 19h du mardi au vendredi 
  • de 14h à 19h le samedi et le dimanche

 * 10h pendant les petites vacances scolaires.

Fermeture les lundis et les jours fériés

02 23 40 66 00

LES CHAMPS LIBRES / 10 cours des alliés - 35000 Rennes, France

Métro : Charles de Gaulle

Les Champs Libres sur les réseaux