Aller au contenu principal

Luanda-Kinshasa

de Stan Douglas

Photographe et cinéaste internationalement reconnu pour ses installations vidéo autour des utopies du 20ème siècle, le Canadien Stan Douglas a travaillé à plusieurs reprises sur les racines africaines de la scène musicale new-yorkaise du début des années 70.

Dans Luanda-Kinshasa, il met en scène un enregistrement fictif, dans un décor qui reconstitue jusque dans les moindres détails (vêtements, instruments,accessoires, etc.) le studio légendaire de la Columbia Records, à New York, qui a vu passer les plus grands artistes, de Miles Davis à Aretha Franklin. 

La virtuosité des musiciens et leur plaisir de créer ensemble sont palpables et jubilatoires. Ils improvisent une partition au croisement du jazz et du funk, où les influences africaines sont évidentes. Pourtant, tout au long du film, d’infimes détails nous rappellent subtilement le contexte politique de l’époque, et font résonner d’autant plus fort cette célébration du métissage.

Luanda-Kinshasa combine et recombine les montages de manière aléatoire pour permettre des variations musicales. Plus de 6 heures de musique originale en immersion totale à découvrir au gré de ses envies et de ses visites.

Informations pratiques :

Date : 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018

Horaires d'ouvertures (hors vacances scolaires) :
Mardi au vendredi de 12h à 19h
Samedi au dimanche de 14h à 19h

Horaires vacances : 
Mardi au vendredi de 10h à 19h
Samedi au dimanche de 14h à 19h

Tarifs : Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Lieu : Salle Anita Conti

 

 

Une partition au croisement du jazz et du funk

En partenariat avec


 Images : Stan Douglas